La motivation scolaire (ou le découragement)

Un lieu pour échanger entre parents vivant une réalité différente.
Que ce soit au niveau de la prématurité, des enfants malades et/ou handicapés, TDAH etcetera, nous sommes là pour s'entraider.
citronlime
Messages : 1962
Inscription : mer. avr. 13, 2016 6:54 pm

La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar citronlime » lun. févr. 10, 2020 7:59 am

Bonjour,
Je profite un peu de l’achalandage actuel du forum, j’étais un peu sous les émotions ce matin.

Mon fils se réveille en pleurant, mentionnant à quel point il n’aime pas aller à l’école. Il dit détester ça, il trouve ça trop difficile et inintéressant... je savais bien qu’il trouvait ça mais le manifester si directement, émotionnellement, après 3 jours de congé (si vous aviez vu l’espoir d’une journée à la maison dans son regard, lorsqu’il a vu la neige tombée!), c’est venu me chercher!

Je lui paie présentement un cours de musique privé la fin de semaine exprès pour le mettre dans un contexte d’apprentissage où il sera motivé et apprendra quelque chose qu’il aime afin de peut-être susciter que ça puisse se répliquer à l’école (son cours est difficile mais si vous verriez comment il se concentre 1h de temps!!!! Avec des efforts soutenus et un intérêt constant!!).


Il a beaucoup de services en place, est présentement en évaluation, j’imagine que dans les prochains mois je saurai davantage (enfin ose-je espérer) connaître ce qui provoque ses difficultés.. par contre, je doute qu’il bénéfices des plus de services qu’actuellement...

J’ai l’impression qu’il va s’asseoir dans une classe dans laquelle il ne parle aucun mot de la langue usuelle et qu’il fait son temps :heu on a beau avoir adapté un plan d’intervention en axant vers les apprentissages essentiels pur lui donner une base... comment est-il supposé démontrer un intérêt dans une classe où on décortique les unités et les dizaines alors que lui a comme objectif de lire les nombre de 0@20 ? Il bénéficie d’un suivi en orthopédagogie, orthophonie, TES... fait les évaluations avec le support d’un intervenant(ils ont pas le choix sinon il ne pourrait répondre à une question... il se fait souffler la réponse et récolte quand même des 0-20%!

J’ai tenté une inscription dans une école alternative mais il n’y a plus de place (et je ne suis pas certaine que ça lui réussirait bien mais il serait au moins en action au lieu d’être assis passivement).

Qu’est-ce qui attend un enfant pour qui le système scolaire est si mal ajusté? Est-il condamné à faire augmenter le taux de décrochage scolaire lorsqu il sera assez vieux pour le faire? Il reçoit les services, j’ai de la difficulté à voir que de savoir officiellement ce qu’il a, fera que tout sera plus simple... qu’est-ce que ça changera concrètement...

Puis-je ajouter comment même pour moi les périodes de leçons sont décourageantes... c’est difficile de poursuivre et y mettre les efforts, en ajustant et modifiant les stratégies d’apprentissages pour susciter un désir de participation.... alors que la progression est tellement minime par rapport au temps investi! Même moi ça me donne envie de décrocher! D’un côté peut-il juste être un enfant et s’amuser lorsqu’il revient à la maison (on a plus de vie! Je le couche tôt sinon il n’est pas cognitivement disponible pour les apprentissages qui sont tellement exigeant pour lui) et d’un autre côté, sans efforts à la maison, comment peut-il consolider ce qu’il a apprit? Je ne sais pas comment je ferais l’an prochain en ajoutant ceux de mon plus jeune, qui a son tour sera en première année! Et qui risque de présenter des difficultés aussi (mais différentes).

Je suis déjà épuisée et mes enfants entre à peine a l’école :heu

J’avais juste besoin d’un peu évacuée ce matin!
[color=#40FF00]Citronlime, maman solo de deux petits garçons de 5 et 6 ans[/color]
Avatar de l’utilisateur
*Ariri*
Messages : 118
Inscription : ven. avr. 15, 2016 1:01 pm

Re: La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar *Ariri* » lun. févr. 10, 2020 12:39 pm

Oh, je suis vraiment désolée de lire ça. Je n'ai malheureusement pas de réponse pour toi, ne l'ayant jamais vécu.

Le système scolaire tel qu'il est semble, en effet, mal adapté pour les cocos qui ont besoin d'un bon coup de pouce pour apprendre. Juste comme ça, comment va sa vie sociale? A-t-il des amis? Comment évolue-t-il dans les autres sphères que l'académique? Je vois dans ta signature que tu es maman solo, mais est-ce qu'il voit son père des fois? Qu'en pense-t-il, le papa?

Je n'aide probablement pas du tout mais j'ai lu ton texte et je crois sincèrement que tu fais une maudite belle job en te donnant autant et en cherchant des solutions autour de toi.
***Maman de trois enfants nés en 2010, 2012 et 2015***
citronlime
Messages : 1962
Inscription : mer. avr. 13, 2016 6:54 pm

Re: La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar citronlime » lun. févr. 10, 2020 7:14 pm

Merci de ta réponse.

J’avais demandé à ce que l’aspect social soit travaillé avec là TES mais ça ne semble pas avoir été priorisé car pour eux ce n’est pas problématique... pour ma part, j’observe un manque de maturité chez mon fils, ajouté au fait que j’ai moi-même de la difficulté à comprendre ce qu’il dit (phonétiquement) et qu’il est souvent hors sujet (ou il ne saisi pas ce qu’on dit aussi). Donc il est très sociable, va vers les autres mais je ne ressens pas qu’il est vraiment en contact... ce n’est pas de manière réciproque. Il a participé à une activité sportive une fois par semaine l’année dernière(habitant un village, c’était tous des enfants de son écoles comprenant 3 classes...) et j’ai observé à quel point il semble à part, mais je ne sais pas s’il en prend vraiment conscience... cette année, je vois une grande différence avec mon plus jeune qui lui me parle de ses amis mais de façon engagé, les mêmes noms reviennent... mon grand (ils ont juste 1 an de différence) joue avec ceux qui veulent bien jouer à son jeu, peu importe qui ça ne l’affecte pas... et donc il ne fera pas de compromis pour jouer à autre chose si un autre enfant voudrait jouer avec lui... il s’est fait un peu achaler l’an dernier mais ne m’en parle pas cette année... par contre, à l’occasion il réagit plus violemment avec une parole déplacée, un comportement inapproprié...

Il voit son père une fin de semaine sur 2 mais il n’est pas en mesure de comprendre la situation.. il est si peu impliqué et il ne semble pas avoir les capacités d’aider...

Concevant les autres sphères qu’académique, c’est dur à dire... à part l’école il passe 2 jours complets chez moi et 2 chez son père par 2 semaines... je suis fatiguée, on reste plutôt à la maison. On travaille la discipline et les chicanes de flatrie à temps plein :han
[color=#40FF00]Citronlime, maman solo de deux petits garçons de 5 et 6 ans[/color]
Avatar de l’utilisateur
*Ariri*
Messages : 118
Inscription : ven. avr. 15, 2016 1:01 pm

Re: La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar *Ariri* » mar. févr. 11, 2020 12:54 pm

Mouin, pas facile de tout gérer seule. Je te comprends d'être fatiguée! Juste gérer les chicanes de fratrie, c'est drainant... J'ose espérer qu'avec un diagnostic, ça va enclencher quelque chose pour les services offerts. Ou au moins que les services soient adaptés à sa condition.
***Maman de trois enfants nés en 2010, 2012 et 2015***
Teddy
Messages : 228
Inscription : mer. avr. 13, 2016 9:08 pm
Localisation : Deux-Montagnes

Re: La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar Teddy » mar. févr. 11, 2020 10:29 pm

Bonsoir,

Je suis vraiment attristée de ce que je lis... Je suis enseignante de 1re année et j'espère qu'aucun de mes élèves ne vit cela.

J'imagine que le diagnostique se dirige vers un trouble de langage. Je ne suis pas experte dans le domaine, loin de là. Je trouve dommage que vous n'ayez pas accès a du support à l'école.

C'est sûr que le sociable est difficile avec les difficultés langagières. Tellement d'ambiguités , de difficulté a se comprendre, de mal entendus... Ça arrive déjà entre enfants de 6 ans...

Avez-vous essayé d'avoir de l'aide du CLSC en attendant le diagnostique. Le 811 a une branche psychosociale qui pourrait aider je pense.

Peut-être demander a s'asseoir avec son enseignant(e)? Pour parler de vos inquiétudes... Essayer de voir ensemble ce qui est possible de faire. Avoir des références pour une orthophoniste ou autre spécialiste...

Bonne chance dans tout ça!
tOotUe
Messages : 258
Inscription : ven. avr. 15, 2016 9:01 am

Re: La motivation scolaire (ou le découragement)

Messagepar tOotUe » dim. févr. 16, 2020 10:26 pm

Bonsoir,

Tout ce que j’avais à dire sur le post initial a pas mal été dit... il semble avoir des services n’en en et ho phonie et tu es en égal en psy, est-ce que c’était pour confirmer une hypothèse émise par l’orthophoniste ?

Est-ce qu’une classe à effectif réduit lui serait profitable ? Il pourrait ainsi progresser à Sa vitesse et cela réduirait aussi les devoirs trop difficiles pour lui, donc plus de temps pour du temps de qualité.mais.

La 1re année est vraiment difficile,je serais curieuse de voir les modifications au cerveau qui s’y font. On passe de quelqu’un qui n’en sait pas lire à un petit lecteur. C’est énorme !
Je t’envoie une dose de courage !

Revenir vers « Enfants et besoins différents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron